Pages

La Faillite article de la firme Raymond Chabot

Pourquoi faire faillite?


Votre situation financière est intenable et vous ne savez pas comment vous en sortir? La faillite représente parfois un moyen nécessaire afin de régler ce problème et repartir du bon pied. Bien entendu, cette solution ne doit être envisagée que lorsque vous avez déjà exploré sans succès un certain nombre de possibilités et que vous ne savez plus comment vous en sortir. Évidemment, la faillite ne s’adresse pas à tous les gens ayant des problèmes financiers; cette option doit être envisagée en dernier recours par les personnes qui ne peuvent plus régler leurs dettes.

Quels sont les avantages pour un individu de déclarer faillite? Tout d’abord, vous n’aurez plus à payer vos créanciers et serez libéré de votre fardeau, la faillite annulant la plupart des dettes, incluant les dettes d’impôt. Vos créanciers ne seront plus autorisés à communiquer avec vous, et la faillite vous accorde une protection contre la majorité des procédures que les créanciers pourraient mettre en œuvre afin de récupérer l’argent que vous leur devez (poursuites légales, saisies de salaire). Ensuite, un autre avantage notable est le fait que vous ne perdrez pas accès aux services essentiels, car elle vous met à l'abri des coupures de services (téléphone, électricité, gaz, etc.). De plus, vous pourrez conserver vos meubles et, dépendamment de votre cas, votre véhicule et votre maison. Finalement, lorsque vous faites affaire avec un syndic de faillite, votre confidentialité est assurée. Aucune annonce n’est publiée et, dans la plupart des cas, seuls vos créanciers sont avisés.

Toutefois, déclarer faillite amène aussi son lot d’inconvénients. Inévitablement, votre cote de crédit sera affectée. Vous aurez donc à rebâtir la confiance des institutions financières à votre égard avant de pouvoir utiliser du crédit à nouveau. Aussi, si vous avez des dettes non libérables, elles ne s'effaceront pas après la faillite. Ces dettes comprennent notamment les éléments suivants : amendes, contraventions, indemnité pour des lésions corporelles, dettes de pension alimentaire, prêt étudiant de moins de 7 ans, dettes résultant d’une fraude ou d’un détournement. Enfin, un impact majeur de la faillite est que certains de vos biens peuvent être saisis. Bref, la faillite est une possibilité qui ne doit être envisagée qu’en dernier ressort, et dont il est nécessaire de bien comprendre les répercussions.

Pour plus d’informations, consultez le site de Raymond Chabot : http://www.raymondchabot.com/





Photobucket

2 commentaires:

Mama Zen d'Objectif dette ZÉRO a dit…

Il y a aussi la proposition de consommateur à envisager avant même la faillite. Elle est moins lourde de conséquences (mais elle en a quand même) et peut vous permettre d'étaler vos paiements à long terme sans payer de taux d'intérêts élevés. En contrepartie, votre crédit est gelé tant que vos dettes ne sont pas réglées, donc pas de carte de crédit, pas de prêt auto, et pas d'hypothèque... rien. De toute façon, après une faillite il est très difficile d'emprunter également. Bref, chaque option a des avantages et des inconvénients, et c'est important de ne pas prendre ce type de décisions à la légère!

Patrick a dit…

Oui, lorsqu'on fait faillite notre cote de crédit est affectée, mais selon ce qu'on m'a expliqué parfois c'est plus avantageux de faire faillite et de rebâtir son crédit par la suite, en demander une carte de crédit pré-payée reconnue par les banques.