Pages

Intéressante découverte sur le web, le DCA contre le cancer.

Je suis vraiment curieux et enthousiate à propos des présentes recherches médicales sur ce produit qui se nomme communément le DCA (Dichloroacetate) .

Voici un article qui donne un apeçu de cette découverte :

"Découverte d'une nouvelle molécule offrant de grands espoirs contre le cancer (publication)


Les chercheurs de l'Université de l'Alberta ont découvert une molécule peu coûteuse, le dichloroacetate (DCA), agissant contre différentes formes de cancers. Ces résultats ont été publiés dans la revue "Cancer Cell du 16 janvier 2007".

Publicité

Le dichloroacetate était depuis longtemps utilisé par les médecins pour traiter les désordres métaboliques de certains enfants souffrant d'anomalies congénitales au niveau des mitochondries. Ces dernières sont les usines de fabrication de l'énergie pour les cellules et ont été impliquées dans la survenue de certains cancers depuis les années 30, années à partir desquelles a été trouvée une relation entre leurs dysfonctionnements et les cancers. "En effet, lors d'un cancer, les cellules cancéreuses réduisent leurs activités mitochondriale, dégradant ainsi le métabolisme interne de la cellule et offrant donc à ces dernières un avantage sélectif dans la croissance et une protection contre les chimiothérapies standards", affirme le Dr Michelakis, responsable de cette étude.

Sachant que le DCA est capable de "réanimer" les mitochondries, lorsque celles-ci sont endommagées, comme c'est le cas dans le cadre d'anomalies congénitales et dans certains cancers, il a donc été testé sur les mitochondries de cellules cancéreuses. Les résultats montrent une normalisation des fonctions mitochondriales, démontrant ainsi que les anomalies observées sont dues au cancer et sont réversibles. De plus, une décroissance des tumeurs dans les cultures cellulaires, ainsi que dans les modèles animaux utilisés, et une absence de dommage collatéraux ont été observés.

Il existe aussi plusieurs avantages à utiliser le DCA. Comme il s'agit d'une petite molécule, son utilisation en est rendue plus facile, ce qui permet d'aller toucher des endroits peu accessibles, tel que les cancers du cerveau, par les traitements usuels. De plus, comme cette molécule a été déjà longuement utilisée chez des patients atteints d'anomalies mitochondriales, les médecins connaissent son innocuité, ce qui permet de pouvoir commencer les tests cliniques dans des délais courts. Enfin, comme cette molécule n'est pas actuellement brevetée, son coût en sera donc réduit."

Et, le futur risque d`être très prometteur puisque des études cliniques sont déjà en cours pour tester l`efficacité du DCA (Dichloroacetate) à l`université de l`Alberta. Pour l`instant, les résultats de ces études ne sont toujours pas connues mais il y a déjà une clinique privée de Toronto (la clinique Medicor) qui se spécialise dans le traitement du cancer par le DCA (Dichloroacetate) ainsi que par d`autre traitements naturels. Il ont également d`intéressants résultats cliniques publiés sur leur site web .

Je n`ai pas le cancer, mais c`est le type de nouvelles que j`aime suivre avec passion . Ce qui est platte concernant le DCA c`est qu`il s`agit d`un produit non-breuvetable puisque déjà existant depuis longtemps et utilisé dans le traitement de d`autres maladies. Donc, les compagnies pharmaceutiques refusent de subventionner les recherches, étant donné qu`ils ne pourront jamais "l`inventer" et en tirer un profit. Se pourrait-il que l`avarice de ces grosses multinationales soit un frein au dévelopment d`un remède contre le cancer ? C`est une histoire à suivre de près...


Photobucket

2 commentaires:

Oscar a dit…

amazing looking website really!

With Regards!

Nando's Menu

Cynthia a dit…

This post was extremely fascinating, particularly because I was browsing for thoughts on this matter long while.

With Thanks!
Home Outfitters Coupons